UJLEG a célébré la Journée Internationale de la Fille sous le thème: Ma Voix , l’égalité pour notre avenir

L’Union des Jeunes Leader de Guinée (UJLEG) a célébré cette année la journée internationale de la Fille sous le thème: Ma Voix , l’égalité pour notre avenir.

Le 11 Octobre marque la célébration de la journée internationale de la jeune fille.
En République de Guinée, ainsi que partout dans le monde, cette journée est mise à profit pour discuter des difficultés que traversent les jeunes filles mais aussi de proposer des approches de solutions quant à l’émancipation de la jeune fille.
Fidèle à ses objectifs, l’Union des Jeunes Leader de Guinée n’est pas rester en marge de cet événement.
L’UJLEG a tout d’abord organisé le 1O Octobre à l’Université Mahatma Gandhi bloc b de Lambandji, une formation qui a réuni plusieurs jeunes filles sur le module “Leadership transformationel et les techniques d’animations communautaires en matière de lutte contre les VBG”. Cette formation avait pour objectif d’outiller les filles, de renforcer leurs capacités afin qu’elles puissent par leurs voix, réclamer et défendre leurs droits. D’où Le slogan : Ma Voix Compte.

10 Octobre, lors de la formation des filles

A cette occasion, la formatrice Madame Binta NABÉ, présidente de CONAG-BCF a eu le plaisir de partager avec ces jeunes filles, sa riche expérience en la matière, tout en prodiguant de sages conseils quant à l’attitude qu’une fille doit avoir pour être une brave femme de demain.

Cette première journée d’activité fut de par la qualité de la formation et le background de la formatrice, une grande satisfaction pour les jeunes filles qui y étaient présentes.

Après cette formation réussie, s’en est suivi un Panel de haut niveau le 11 Octobre réunissant plusieurs grands acteurs de la société civile et d’hommes de culture comme MAMADOU THUG président de l’ATAG et Hélène Binjamin DIANE , présidente de PFF-GUINEE et tant d’autres.
Dans son discours, La Coordinatrice Nationale de défense des droits des filles et femmes Mariam Lamarana Diallo a évoqué le contexte de cette journée internationale de la Fille par ces mots:

Discours de la Coordinatrice Nationale de défense des droits des filles et femmes.

<< l’événement qui nous réunit consiste à célébrer la journée internationale de la Fille, une journée qui donne la possibilité aux filles de se faire entendre et se mobiliser pour leurs droits. Depuis 2012, la journée internationale des droits des filles est célébrée chaque 11 Octobre. Cette journée vise à mettre en lumière les besoins des filles et répondre les défis auxquels elles font face. La journée promeut également à l’autonomisation des filles et défendre leurs droits fondamentaux>> Elle a ensuite invité les filles à se faire entendre car leurs voix comptent :<< c’est parce que ma voix compte que j’ai eu votre attention, c’est parce que vos voix comptent pour attirer l’attention d’autrui. >> Avant de terminer par cette plaidoirie:
<< Je termine ce discours par des plaidoirie à tous les parents, aux autorités, d’arrêter de déscolariser vos filles mais plutôt promouvoir leur éducation car une fille qui réussit, c’est tout un monde qui en bénéficie d’avantage. >>

On pouvait remarquer plus animations culturelles lors du Panel, du slam , à l’humour juste qu’au sketch juste pour dire la journée internationale de la Fille était grandiose et merveilleuse.

Pour finir, l’UJLEG a procédé à la remise des certificats aux participantes à la formation du 10 Octobre. Une journée qui s’est clôturée par la joie, l’ambiance et la prise des photos de famille.
Vivement le 08 Mars 2021, journée internationale des droits des femmes à Labé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

38 Partages
Partagez38
Tweetez
Partagez
Enregistrer
%d blogueurs aiment cette page :