UJLEG AU CŒUR DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA PAIX

PEACE DAY autrement dit la Journée Internationale de la Paix est célébrée chaque année 21 septembre à travers le monde. En République de Guinée, UJLEG a célébré cette grandiose Journée avec la jeunesse guinéenne.

Vu l’importance capitale qu’à la paix dans le processus de développement d’une nation, l’Union des jeunes leaders de Guinée(UJLEG) s’est intéressée à nouveau à la journée internationale de la paix( 21 septembre 2020) qu’ils avaient eu à célébrer en 2019.
Différemment de l’an passé, cette année, ces jeunes leaders ont décidé d’organiser une formation le 20 septembre 2020 à la veille de ladite journée sur le module Prévention et gestion des conflits suivi d’un panel d’échange entre les jeunes leaders, les acteurs de paix, et de la société civile le 21 septembre « journée internationale de la paix ».

Deux jours d’activités instanced et bien réussi grâce à la motivation, au courage et à la détermination de ces jeunes leaders de ladite ONG.

Pour cette journée, les jeunes leaders se sont fixés pour objectif de former 100 jeunes sur la prévention et gestion des conflits.
Mais leur générosité a reçu 126 jeunes qui ont été formés et certifiés sur cet important module.

Par ailleurs, le 21 septembre comme prévu le panel portant sur le thème choisi par l’ONU pour fêter la journée internationale de la paix qui est:  » façonner la paix ensemble » avec Monsieur Souaïbou FOFANA et Madame Koly Lucie HEBELAMOU comme conférenciers. Tous les deux évoluant dans le cadre de la paix, ont fait une excellente prestation.

Les jeunes leaders ont réussi de nouveau à remplir la salle de conférence par des jeunes étudiants, élèves et diplômés. Au cour de cette journée Moïse Kolié président de l’Union des jeunes leaders de Guinée a affirmé: << Il n’y a pas une Guinée des soussous, une Guinée des malinkés, une Guinée des bagas, une Guinée des peulhs, une Guinée des guerzés. Il y’ a que la République de Guinée où chaque ethnie doit vivre dans la paix, dans la sécurité, dans la solidarité, dans l’amour >>. Cette journée a été donc une parfaite réussite avec le panel qui a été une occasion d’échanges d’idées entre panelistes et les jeunes autour des questions liées aux menaces faites à la paix en République de Guinée et les principes d’équité entre hommes et femmes instauré par l’ONU pour la prise des décisions autour des questions concernant la paix
La journée a été clôturée par la remise des attestations aux différents bénéficiaires de la formation du 20 septembre sur la prévention et gestion des conflits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

47 Partages
Partagez47
Tweetez
Partagez
Enregistrer
%d blogueurs aiment cette page :